Centralisez vos bouts de code avec "Code Snippets"

Cet article prend 3 minutes à lire et comporte 740 mots.

On se sert souvent des bouts de code pour ajouter des fonctionnalités à WordPress, ou pour modifier le comportement de fonctionnalités génériques. Les placer dans le fichier functions.php est la norme, mais c'est aussi le meilleur moyen de les perdre lors d'une mise à jour ou d'un changement de thème. Une extension, Code Snippets, permet de les gérer en toute sécurité.

Placer vos bouts de code dans le fichier functions.php est devenu une norme, et pour­tant, ce n’est pas une bonne pratique.

Nous allons voir pour­quoi il ne faut pas se servir de ce fichier pour vos bouts de code, et surtout, quelle solu­tion mettre en œuvre.

Le fichier functions.php, les extensions et Code Snippets

À quoi sert exac­te­ment le fichier functions.php ? À modi­fier le compor­te­ment du thème. Il peut être comparé à une exten­sion dédiée au thème.

Tout ce qui concerne le thème, et unique­ment le thème, peut être ajouté dans ce fichier. Mais si c’est le compor­te­ment de WordPress, indé­pen­dam­ment du thème, que vous voulez modi­fier, il faut utili­ser une exten­sion.

C’est d’ailleurs ce que dit le Codex dans un article (en anglais) concer­nant le déve­lop­pe­ment de thèmes :

Vous pouvez consta­ter que la même fonc­tion doit être dispo­nible pour plus d’un thème parent. Si tel est le cas, la fonc­tion doit être créée dans une exten­sion plutôt que dans le fichier functions.php du thème. Cela peut inclure des balises de modèle et d’autres fonc­tions spéci­fiques. Les fonc­tions conte­nues dans les exten­sions seront vues par tous les thèmes.

Codex WordPress

Pour autant, vous n’au­rez proba­ble­ment pas envie de créer une exten­sion pour chaque bout de code. Autant les centra­li­ser, pour pouvoir les retrou­ver faci­le­ment au besoin.

Première solu­tion…

Développer sa propre extension

Créer une exten­sion n’est pas compli­qué. Un simple fichier PHP peut suffire, à condi­tion de respec­ter certaines règles simples.

Mais cette solu­tion implique quand même quelques connais­sances de base en program­ma­tion et n’est pas à la portée de tous les blogueurs.

Il existe bien heureu­se­ment une solu­tion alter­na­tive, bien plus simple à mettre en œuvre…

Utiliser l’extension Code Snippets

Regrouper tous les bouts de code et les gérer comme vos articles ou vos pages… c’est exac­te­ment ce à quoi sert l’ex­ten­sion Code Snippets.

Code Snippets

Code Snippets

Une méthode facile et propre d’ajouter des extraits de code à votre site.

Code Snippets Pro

Pour l’ins­tal­la­tion et l’ac­ti­va­tion, je vous renvoie à l’ar­ticle Installer, acti­ver, mettre à jour et suppri­mer une exten­sion WordPress.

Une fois l’ex­ten­sion acti­vée, une entrée Snippets est insé­rée dans le menu laté­ral de l’in­ter­face d’ad­mi­nis­tra­tion de WordPress.

Utiliser Code Snippets

Configurer l’extension

L’interface d’ad­mi­nis­tra­tion n’est pas traduite en fran­çais, pour autant, vous pouvez vous servir de l’ex­ten­sion sans toucher au moindre réglage.

Réglages - Code Snippets
Réglages – Code Snippets

Mais pour le moment, c’est une boîte vide qui n’at­tend que vos bouts de code pour les mettre en action.

Ajouter un bout de code

Vous pouvez cliquer direc­te­ment dans le menu sur Add New, ou dans l’in­ter­face de gestion de l’ex­ten­sion, sur Add New ou sur En ajou­ter un →.

ajouter un bout de code
ajou­ter un bout de code

Voici à quoi ressemble l’in­ter­face dans laquelle vous allez saisir votre bout de code :

interface de création d'un bout de code
inter­face de créa­tion d’un bout de code

Et voici la même inter­face, une fois la saisie termi­née :

exemple de bout de code
exemple de bout de code

Si vous éditez un bout de code précé­dem­ment enre­gis­tré, vous n’au­rez plus deux mais quatre boutons : Enregistrer les modi­fi­ca­tions, Enregistrer et [dés]activer, Exporter et Supprimer.

boutons d'enregistrement / export / suppression
boutons d’en­re­gis­tre­ment / export / suppres­sion

Le périmètre d’action du bout de code

Tous les bouts de code n’ont pas à être exécu­tés en perma­nence : certains ne sont utiles que dans l’in­ter­face d’ad­mi­nis­tra­tion, d’autres sont néces­saires pour l’af­fi­chage du blog… autant ne pas gaspiller de ressources inuti­le­ment (dans un souci d’op­ti­mi­sa­tion).

Vous avez vos bouts de code, mais si vous voulez réins­tal­ler votre blog dans son inté­gra­lité ? Inutile de vous tracas­ser, Code Snippets a tout prévu pour…

Importer et exporter des bouts de code

Partager un bout de code, ou tous vos bouts de code, les trans­fé­rer d’un blog à l’autre si vous chan­gez d’hé­ber­geur ou si vous voulez les réuti­li­ser sur un autre blog est un jeu d’en­fant.

Chaque bout de code peut être exporté indi­vi­duel­le­ment ou par lots :

Exporter des bouts de code
Exporter des bouts de code

L’importation est tout aussi simple : il suffit d’al­ler dans l’en­trée de menu Snippets > Import, de sélec­tion­ner le fichier XML à impor­ter avant de cliquer sur Transférer et Importer.

impor­ter des bouts de code

Je vous propose cinq bouts de code dont je me sers régu­liè­re­ment sur mes blogs, à dézip­per et à impor­ter une fois Code Snippets installé et activé (c’est le fichier json de l’ar­chive qu’il faut impor­ter, pas l’ar­chive elle-même).

Ces bouts de code servent à suppri­mer les infor­ma­tions concer­nant la version de WordPress utili­sée, à permettre l’uti­li­sa­tion de l’es­pace insé­cable, à ne pas affi­cher les messages d’er­reur lors de tenta­tives de connexion infruc­tueuses, à calcu­ler et insé­rer le temps de lecture et le nombre de mots d’un article, et à suppri­mer l’at­tri­but nofollow des liens dans les commen­taires.

Voilà, vous avez (enfin !) une solu­tion simple pour gérer effi­ca­ce­ment vos bouts de code 😉

Et vous, utilisez-vous Code Snippets pour vos bouts de code, ou envisagez-vous de l’uti­li­ser ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en infor­mer en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Vous aimerez aussi…

3 réflexions sur “Centralisez vos bouts de code avec "Code Snippets"”

    1. L’espace insé­cable permet par exemple d’écrire 10 000 et de ne pas le voir coupé en fin de ligne (10 en fin de ligne, 000 en début de ligne suivante). C’est inté­res­sant pour les nombres, pour les guille­mets (‘«’ en fin de ligne, hum…), mais aussi pour certaines expres­sions quand on veut leur donner plus d’im­pact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la
newsletter

Pour être informé à chaque fois que je publie un nouvel article.

Merci !

Quelque chose c'est mal passé…

Retour haut de page

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :