Assurez la promotion d’un restaurant, d’un café, d’une brasserie sur internet

0

La promotion d’un commerce local passe aussi par internet : réseaux sociaux, Google Places, lettre d’information et… site web. Avec WordPress, cela va de soi 😉 Voyons comment faire.


Promotion de restaurants, cafés, brasseries…
Promotion de restaurants, cafés, brasseries…

En 2014, il y avait déjà plus de 13 000 restaurants sur Paris intra muros.

Plus de 77 000 en France. Si l’emplacement, la cuisine, l’accueil et le service sont les facteurs clés de réussite, ils ne suffisent malheureusement pas à assurer la promotion de votre établissement.

Pour développer votre activité ou à défaut la maintenir, il faut aussi aller chercher le client.

Si des annuaires tels que où-déjeuner offrent déjà une certaine visibilité, ils ne permettent pas de se démarquer. Rien ne ressemble plus à votre présentation que celle de vos concurrents.

La solution ? Vous connaissez certainement ce vieil adage : la clé de la réussite, c’est l’emplacement, l’emplacement et encore l’emplacement. Cet adage est tout autant valable sur internet (et il fait le bonheur des experts en SEO).

Pour optimiser votre visibilité sur internet, nous allons nous concentrer sur quatre points :

  • le référencement local
  • les réseaux sociaux
  • votre vitrine web
  • la gestion de la relation client

Le référencement local

Être bien référencé sur les moteurs de recherche dépend de votre cible. Les mots clés choisis sont importants, il ne s’agit pas d’être en première page pour un terme générique, mais sur une recherche ciblée.

Google propose un outil incontournable pour ce type de recherche : Google My Business. Renseigner les jours et horaires d’ouverture, les coordonnées, l’URL de votre site, ajouter des photos vous donnera une visibilité accrue.

Google My Business
Google My Business

Communiquez avec vos clients pour qu’ils laissent un avis, c’est en quelque sorte la version web du bouche à oreille.

Pensez aux annuaires spécialisés tels que Yelp, la fourchette ou TripAdvisor. Ces annuaires apparaissent en première page des résultats de recherche Google, autant y être présent.

Les réseaux sociaux

Quel est le réseau social à privilégier ? LinkedIn ou Twitter ? Ni l’un ni l’autre. Pour un restaurant, une brasserie, un café, un traiteur, le réseau social le plus intéressant est Instagram, pour montrer de belles photos de votre salle, de votre cuisine et de vos plats.

Et Instagram prépare le lancement d’un module de réservation en ligne depuis leur application pour les comptes business.

Tout aussi incontournable, Facebook : une page régulièrement mise à jour, avec des photos, des commentaires et des articles vaut tout autant qu’un site web… pour ceux qui ont un compte facebook, bien sûr.

Votre vitrine web

Votre site internet est un élément central, essentiel. Tout aussi important que l’accueil du client qui vient dans votre établissement.

C’est ici qu’il vient à la pêche aux infos. Sa première impression sera déterminante. Votre site doit être rapide, bien conçu et agréable à visiter.

Mais votre site ne doit pas uniquement être rapide, sécurisé et prévu pour la navigation depuis un smartphone :

  • Dans un premier temps, il doit faire saliver le lecteur. À votre avis, de ces deux menus, lequel aura le plus d’impact ? Lequel retiendrez-vous ?
    un menu texte comparé à un menu illustré
    un menu texte comparé à un menu illustré

    Et pourtant, il s’agit du même menu, les prix sont identiques, les descriptifs aussi. Le second est illustré, le premier ne contient que du texte.

  • Il doit également faciliter l’interaction : le visiteur doit pouvoir réserver une table (avec l’extension Webba Booking Lite par exemple), poser une question, commander si vous vendez des plats à emporter. Chacune de ces actions doit être intuitive.
  • Enfin, votre site web doit créer une addiction, vous devez aller au-delà du simple site vitrine pour inciter le lecteur à revenir.

Nous l’avons vu avec l’exemple du menu, pour faire saliver le lecteur et le faire revenir sur votre site, rien de tel que des photos. Prêtez une attention toute particulière à leur qualité : une photo sous-exposée, qui manque de contraste ou de netteté ne donnera pas autant envie.

Photo originale et corrigée
Photo originale et corrigée

Prenez des photos de vos plats, de la salle, de la décoration, de l’équipe… et partagez-les avec vos lecteurs. Sur votre site et sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez également publier des recettes, donner des astuces pour réussir un plat.

Informez vos lecteurs, sans devenir intrusif : une lettre d’information hebdomadaire est amplement suffisante. Pour une information en temps réel, préférez un système de notification « push ».

Autre piste : médiatiser un projet 365 ou un projet 52. Le plat du jour, jour après jour, un jour, un cocktail  (pensez aussi aux cocktails sans alcool) ou un jour, un dessert… les variations ne manquent pas, la seule limite, c’est votre imagination.

La gestion de la relation client

Avec un site web, une page de réservation  ou un compte sur les réseaux sociaux, c’est le client qui vient à vous.

S’il réserve en ligne, s’il s’abonne à votre lettre d’information, à vos notifications instantanées ou à votre page facebook, vous avez marqué un point.

Il a fait le premier pas, à vous d’entretenir le lien créé entre vous.

Mais tous vos clients ne vont pas venir à vous spontanément. Ceux qui n’ont pas internet. Ceux qui viennent, mais n’ont pas réservé en ligne. Ceux qui ignorent tout simplement que votre présence va au-delà des quatre murs de votre établissement.

Vous devez intégrer l’URL de votre site, une adresse email sur tous les supports : carte de visite, factures, cartes de vœux… autant de moyens de se rappeler à eux, et même de toucher un public plus important.

Vous êtes maintenant visible sur le web. Maintenant, il faut entretenir cette visibilité, en publiant régulièrement, en répondant aux internautes qui visitent votre site, votre page Facebook, qui laissent un avis sur Google.

En entreprenant régulièrement des actions de communication qui vont vous placer sur le devant de la scène locale.

En communiquant autrement (créez par exemple un menu vegan ou végétarien, un menu sans gluten, un menu bio… si vous proposez des plats pouvant satisfaire ces clientèles).

C’est quoi le mot de la fin ? Ah oui ! C’est à vous !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez sélectionner le texte en question et appuyer sur Ctrl + Entrée.

Partager…
Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Commenter

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.