• Paru le 27 mars 2017

Combien coûte vraiment un site WordPress ?

1860 mots - 8mn

Combien coûte vraiment un site WordPress ?

1024 514 Tout sur WordPress

WordPress est gratuit, mais votre site inter­net a quand même un coût. Comment le calcu­ler ?

WordPress est gratuit, mais votre site inter­net, lui, ne l’est pas vrai­ment. À moins de vouloir un blog perso sur un héber­ge­ment gratuit, vous allez avoir à passer à la caisse.

Au-delà des dépenses incom­pres­sibles, le prix à payer dépen­dra de vos attentes, et de ce que vous pouvez faire vous-même.

Passons donc en revue les diffé­rentes étapes, avec une esti­ma­tion du prix habi­tuel­le­ment prati­qué.

Chaque pres­ta­taire de services fixe ses tarifs libre­ment, les coûts indi­qués sont donc une esti­ma­tion en fonc­tion des tarifs moyens du marché.

Les incompressibles

Le nom de domaine

Le prix varie en fonc­tion du vendeur, mais il faut comp­ter un mini­mum de 7 € HT (hors promo­tions). OVH propose à l’heure actuelle les meilleurs prix, et de nombreuses exten­sions sont en promo­tion (à partir de 0.99 € HT pour certaines).

L’hébergement

Si vous recher­chez un maxi­mum de visi­bi­lité, il est préfé­rable de choi­sir un héber­geur de qualité. Vous trou­ve­rez deux types d’offres :

  • les offres d’hébergement « nu » où tout (ou presque) est à votre charge. Ces offres requièrent une impli­ca­tion et un niveau tech­nique plus élevés.
  • les offres d’hébergement info­géré où vous n’avez pas à vous soucier de toute la partie tech­nique. Il s’agit plus d’une pres­ta­tion globale que d’un héber­ge­ment, d’ailleurs : l’installation et la mise à jour de WordPress font partie de la pres­ta­tion que vous payez, au même titre que l’optimisation et la sécu­rité.

Je vous recom­mande trois pres­ta­taires :

  • Siteground qui offre un héber­ge­ment de qualité à 6.45 € HT par mois. L’offre est complète et les perfor­mances sont bien là, par contre c’est à vous de vous préoc­cu­per des mises à jours, de la sauve­garde, de la sécu­rité ; en contre­par­tie, le nom de domaine est offert. Vous pour­rez cepen­dant vous appuyer sur le support tech­nique, compé­tent et rapide dans la réso­lu­tion d’incidents – à condi­tion de comprendre l’anglais.
    Cet héber­geur offre le meilleur rapport qualité / prix au niveau de l’hébergement.
  • Pressable par Automattic (la société éditrice de WordPress) propose un héber­ge­ment info­géré à partir de 20.83 $ (USD) par mois.
  • WP Serveur qui a pour lui l’avantage d’être une solu­tion fran­çaise, perfor­mante elle aussi, à partir de 19 € HT par mois. À noter que les thèmes et exten­sions phares de la boutique Elegant Themes sont inclus dans l’offre WP Serveur.

À vous de compa­rer chacune de ces offres avant de vous déci­der, en fonc­tion de votre budget et des services propo­sés.

Le coût incom­pres­sible va donc être compris entre 100 et 300 € HT en fonc­tion des options choi­sies.

Mais ce ne sont pas les seules dépenses à prévoir. Il va aussi falloir…

Un thème pour habiller votre site

Vous trou­ve­rez dans le dépôt WordPress et sur inter­net des milliers de thèmes gratuits.

Mais ces thèmes sont souvent limi­tés dans leurs fonc­tion­na­li­tés ou en termes de person­na­li­sa­tion. Il s’agit souvent de versions allé­gées ou bridées de thèmes commer­ciaux.

Si vous souhai­tez tester un thème avant de l’acheter, pour­quoi pas – vous aurez au moins la possi­bi­lité de tester ses perfor­mances avant de mettre la main au porte­feuille.

À lire aussi : l’article Habillez votre site avec Twenty Seventeen et les exten­sions Bold Themes pour un design person­na­lisé à partir du thème par défaut de WordPress 4.7.

Si vous ne savez pas par où commen­cer pour trou­ver un thème de qualité, voici quelques pistes :

  • My Theme Shop avec plus de 100 thèmes (dont certains gratuits) et exten­sions.
  • ThemeFuse, qui propose des thèmes basés sur le frame­work open source Unyson. Leur thème phare, The Core, est livré avec une ving­taine de thèmes enfants.
  • Themes Kingdom, une agence web qui propose des thèmes au design épuré. Je présente cette agence dans l’article Themes Kingdom, thèmes, héber­ge­ment, ressources…
  • Elegant Themes connue pour son thème Divi et le construc­teur de pages asso­cié (Divi Builder). Vous aurez accès à l’ensemble des thèmes et exten­sions de la boutique sous forme d’abonnement (annuel ou illi­mité dans le temps).
  • Theme Isle, boutique prin­ci­pa­le­ment connue pour ses thèmes Zerif (versions Lite et Pro) et Zillah.
  • StudioPress, la boutique des thèmes basés sur le frame­work Genesis : une réfé­rence dans le monde WordPress, avec un choix de soixante thèmes de très grande qualité, simples, stables, robustes
  • Your Inspiration Themes, aussi connue par son acro­nyme, Yith, une boutique spécia­li­sée dans les thèmes e-commerce (support de l’extension WooCommerce)
  • Themeforest qui propose le plus grand choix de thèmes payants pour WordPress. Mais atten­tion, le meilleur côtoie le pire, tant en termes de design que de qualité. Prenez le temps de compa­rer, de lire les commen­taires, intéressez-vous à la note attri­buée par les précé­dents ache­teurs.
Le coût d’un thème payant de qualité va se situer autour de 70 € HT (de 40 € HT à 80 € HT).

Et main­te­nant que vous avez l’hébergement et le thème, il va falloir…

Installer WordPress

Si vous avez des compé­tences tech­niques, vous pour­rez effec­tuer cette tâche par vous-même.

À lire aussi : l’article Installer et opti­mi­ser WordPress qui vous explique dans le détail comment procé­der.

Si vous n’avez pas les compé­tences pour une instal­la­tion opti­mi­sée et sécu­ri­sée, mieux vaut faire appel à un pres­ta­taire externe.

Le coût de l’opération varie en fonc­tion de la pres­ta­tion propo­sée, mais comp­tez 120 € HT.

Une fois l’installation fina­li­sée, il faut encore…

Personnaliser le thème

Quel que soit le thème choisi, si vous ne voulez pas que votre site ressemble à s’y méprendre à des centaines voire des milliers d’autres sites, il vous faudra le person­na­li­ser.

Certains thèmes sont faci­le­ment person­na­li­sables sans qu’il soit néces­saire de toucher à une seule ligne de code.

Par contre, en fonc­tion de vos exigences, vous aurez peut-être besoin de modi­fier le thème plus en profon­deur. Si vous n’avez pas de compé­tences parti­cu­lières en program­ma­tion web (PHP, HTML et javas­cript), il vous faudra faire appel à un inter­ve­nant externe.

Le coût de cette opéra­tion variera en fonc­tion du niveau de person­na­li­sa­tion souhaité, dans une four­chette allant de 100 à 600 € HT.

Ça y est, votre site est en ligne. Vide, pour l’instant. Mais l’essentiel de votre site, c’est…

Le contenu

Tout d’abord, les pages de présen­ta­tion pour votre acti­vité. Ces pages requièrent une atten­tion toute parti­cu­lière, elles vont vous servir de vitrine.

Certains thèmes proposent une page d’accueil person­na­li­sable, dans laquelle vous pour­rez placer des sections, comme Zerif Pro par exemple. D’autres, comme The Core ou Divi vous permettent de créer une page person­na­li­sée avec un construc­teur de page.

Le visuel prend une place de plus en plus impor­tante dans la commu­ni­ca­tion. Encore faut-il trou­ver des images marquantes et en adéqua­tion avec le thème traité. Pour faire votre marché, vous avez deux possi­bi­li­tés :

  • trou­ver des images libres de droits, gratuites, sous licence CC0. L’article Où trou­ver des photos libres de droit ? liste les prin­ci­pales sources d’images gratuites et de qualité. Seul incon­vé­nient, vous n’avez pas l’exclusivité, et certaines images sont utili­sées sur des centaines voire des milliers de sites.
  • les banques d’images payantes : les prix varient de 1 € à plusieurs centaines d’euros pour une seule image, en fonc­tion de la banque d’image, de la réso­lu­tion et de l’usage prévu. Des sites tels que iStock ou Fotolia ont un cata­logue impres­sion­nant. Certains sites propo­sant des images sous licence CC0 proposent égale­ment des photos (à l’unité ou par packs) payantes.

Vous pouvez créer vous-même vos pages, ou en confier la rédac­tion et la mise en page à un inter­ve­nant exté­rieur.

N’oubliez pas d’inclure un formu­laire de contact faci­le­ment acces­sible, ou une page Contact avec vos coor­don­nées, ainsi qu’une page compor­tant les mentions légales.

Si vous effec­tuez des ventes à partir de votre site web, pensez aux condi­tions géné­rales de ventes, c’est une obli­ga­tion légale.

Comptez un mini­mum de 50 € HT par page pour une pres­ta­tion de qualité, mais là encore, le prix variera en fonc­tion de votre demande.

Enfin, ne faites surtout pas l’impasse sur…

La maintenance

Comme tout logi­ciel, WordPress évolue, de même que les thèmes et exten­sions que vous avez (fait) instal­ler.

Maintenir votre site à jour et avoir une copie de sécu­rité récente est indis­pen­sable pour l’intégrité de votre site et des données concer­nant vos utili­sa­teurs.

C’est à nouveau un point tech­nique, et si vous n’êtes pas sûr de vous, faites appel à un pres­ta­taire de services.

En fonc­tion des services inclus, le tarif peut varier du simple au double voire au triple, mais tablez sur un mini­mum de 400 € HT par an.

Récapitulatif

Un site web n’est jamais gratuit, même si l’essentiel de ses compo­sants le sont.

En prenant en compte chacun des points précé­dem­ment abor­dés, il appa­raît qu’un site inter­net a un coût, de 100 à plus de 900 € HT pour un site de présen­ta­tion.

C’est le prix à payer pour avoir un site bien conçu, en termes d’ergonomie, de fonc­tion­na­li­tés et de perfor­mances. Plus vous pous­se­rez la person­na­li­sa­tion, plus vous inté­gre­rez de fonc­tion­na­li­tés, plus le coût sera élevé.

Avant de vous lancer dans l’aventure, commen­cez par défi­nir votre projet et chiffrez-le. Parlez-en à vos colla­bo­ra­teurs, à vos clients, à vos proches éven­tuel­le­ment. Le résul­tat sera à la hauteur de votre impli­ca­tion dans ce projet.

Et n’oubliez pas qu’il s’agit d’un inves­tis­se­ment pour votre acti­vité. Allez-vous inves­tir de votre temps, ou en confier la réali­sa­tion à un inter­ve­nant externe ? 

Certains liens de cet article sont des liens affi­liés, c’est à dire que si vous ache­tez en les suivant, je touche­rai éven­tuel­le­ment une petite commis­sion, mais vous, vous ne paye­rez pas un centime de plus.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez sélec­tion­ner le texte en ques­tion et appuyer sur Ctrl + Entrée.

Laisser une réponse

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

    Partager…

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :