Centralisez la gestion de vos sites WordPress avec MainWP

Cet article prend 7 minutes à lire et comporte 1661 mots.

Pour faciliter la gestion des vos sites propulsés par WordPress, MainWP met à disposition une extension gratuite pour les mises à jours, la sécurité, les performances, la disponibilité…

La mise à jour de WordPress , des thèmes et des exten­sions a une impor­tance capi­tale, ne serait-ce que pour garan­tir la sécu­rité de votre site. Mais si vous gérez plusieurs sites, cette opéra­tion peut vite deve­nir chro­no­phage et fasti­dieuse. La solu­tion ? Une inter­face de gestion centra­li­sée pour les mises à jour, les sauve­gardes, et pour bien d’autres tâches encore…

En cher­chant sur Google, on trouve fina­le­ment peu d’ou­tils, la plupart sont payants et offrent une inter­face dépor­tée : vous gérez vos sites depuis leur inter­face. Tous, sauf MainWP qui trans­forme gratui­te­ment WordPress en console d’ad­mi­nis­tra­tion. Les avan­tages d’un multi­site, sans ses incon­vé­nients et sans ses limi­ta­tions.

Jetpack permet égale­ment de mana­ger gratui­te­ment vos sites (dans une certaine mesure), mais c’est toujours du service « déporté » – et person­nel­le­ment je n’aime pas trop l’écran suivant quand il y a le feu chez moi 😉 – ceci-dit personne n’est à l’abri d’un bug, d’une panne ou même d’un crash…

Service réduit
Service réduit

MainWP fonc­tionne selon un prin­cipe simple : une instal­la­tion fraîche de WordPress dédiée à la gestion de tous vos autres sites, une exten­sion « mère » à y gref­fer, et une exten­sion « fille » à instal­ler sur chacun des sites à gérer pour commu­ni­quer avec elle.

Voici un aperçu du tableau de bord, une fois person­na­lisé (par glis­ser / dépo­ser) :

Tableau de bord MainWP
Tableau de bord MainWP

Les fonc­tions essen­tielles et les prin­ci­paux indi­ca­teurs sont acces­sibles, et si ce n’est pour les réglages ou des opéra­tions plus poin­tues, vous n’au­rez pas besoin d’al­ler voir ailleurs.

L’aventure vous tente ? Allons‑y !

Première étape, instal­ler WordPress. La plupart des offres d’hé­ber­ge­ment permettent de créer des sous-domaines, par contre, si vous n’avez droit qu’à une seule base de données, il faudra impé­ra­ti­ve­ment choi­sir un préfixe person­na­lisé pour vos tables – si vous avez gardé wp_  pour votre site prin­ci­pal (et c’est déjà une très mauvaise idée), vous aurez à faire preuve d’ima­gi­na­tion 😉

Ou, vous pouvez instal­ler WordPress sur votre ordi­na­teur, en local, et utili­ser cette instal­la­tion pour mana­ger vos sites web.

Une fois WordPress installé, il faut bien sûr…

Installer et configurer MainWP

Installer et activer

Si vous n’avez jamais installé d’ex­ten­sion, vous trou­ve­rez le mode d’emploi dans l’ar­ticle Installer, acti­ver, mettre à jour et suppri­mer une exten­sion WordPress.

MainWP est dans le dépôt WordPress, mais atten­tion ! Il y a deux exten­sions : MainWP Dashboard et MainWP Child. C’est la première que nous allons instal­ler dans notre nouveau site WordPress.

MainWP Dashboard

MainWP Dashboard

Gérez des sites WordPress à partir d’un empla­ce­ment central ! Bien plus que juste les mises à jour, assurez-vous un contrôle presque complet de tous vos sites à partir de votre tableau de bord hébergé.

MainWP

Installez, acti­vez… mais on est loin d’avoir fini 😐

L’extension prend d’ailleurs la main et ouvre une page plein écran pour vous aider à…

Configurer MainWP Dashboard

Une bonne surprise, l’ex­ten­sion est  traduite en fran­çais – enfin, partiel­le­ment traduit, mais c’est déjà un bon point.

Configuration - page d'accueil
Configuration – page d’ac­cueil

Chaque étape est simple et ne prend pas plus de quelques secondes. Vous aurez fini de confi­gu­rer l’ex­ten­sion en moins de cinq minutes, inscrip­tions comprises à mainwp.com et à Advanced Uptime Monitor (qui véri­fie à inter­valles régu­liers que vos sites sont acces­sibles).

L’installation sur un serveur local Windows (sur votre propre ordi­na­teur) est à peine un peu plus longue : il va falloir trou­ver un fichier de confi­gu­ra­tion SSL : openSSL.cnf pour assu­rer en toute sécu­rité la commu­ni­ca­tion entre la console et les sites admi­nis­trés.

Les modules additionnels

Le cœur de MainWP est gratuit, certains modules égale­ment, mais pas tous. Ils ne sont pas utiles à tous, et ce sont eux qui rendent possible la gratuité de l’ex­ten­sion : les fonc­tion­na­li­tés de bases sont gratuites, certains modules quasi-indispensables le sont aussi, et tout le reste est payant.

Vous trou­ve­rez la liste de ces modules (add-ons en anglais, exten­sions dans la traduc­tion) dans l’in­ter­face d’ad­mi­nis­tra­tion ou sur le site lui-même.

Vous pouvez les ache­ter à l’unité ou via l’un des abon­ne­ments propo­sés. Intéressant par rapport au prix unitaire, surtout si vous vendez de la main­te­nance ou si vous souhai­tez acqué­rir plusieurs modules (le coût total à l’unité est de plus de 1200$, à compa­rer aux 399$ de l’abon­ne­ment à vie).

Vous avez proba­ble­ment activé un voire deux de ces modules addi­tion­nels lors de l’ins­tal­la­tion (Advanced Uptime Monitor et la solu­tion de sauve­garde que vous avez choi­sie), pour lesquels il va falloir entrer une clé et un email de licence.

Rendez-vous dans votre compte (sur le site de MainWP). Cliquez sur My API Keys dans le menu laté­ral.

Clés de licence
Clés de licence

Sélectionnez la clé du module que vous souhai­tez acti­ver, et retour­nez dans votre console d’ad­mi­nis­tra­tion WordPress / MainWP.

Cliquez sur Extensions dans le menu laté­ral de MainWP, faites défi­ler la page jusqu’à trou­ver les modules instal­lés. Cliquez sur Saisissez la clé de licence, rensei­gnez les champs Clé de licence d’API et E‑mail d’API de licence (oui, oui, je sais, ce n’est pas du très bon fran­çais, mais bon…). Cliquez sur Activer l’API, et c’est fini.

Activer une extension MainWP
Activer une exten­sion MainWP

Parmi les modules payants les plus utiles, Comments permet de gérer les commen­taires de tous vos blogs depuis une inter­face unique. Gain de temps assuré si vos lecteurs sont en verve 😉

De même Custom Post Types permet de créer, éditer, suppri­mer des Custom Post Types sur tous les blogs que vous admi­nis­trez (comme vous pouvez aussi créer un article ou une page pour un ou plusieurs de vos blogs depuis MainWP).

D’autres modules seront utiles à ceux qui main­tiennent des sites pour leurs clients, comme par exemple Branding pour de la marque blanche ou Clients Reports pour infor­mer vos clients des opéra­tions effec­tuées sur leur site pour une période donnée.

Une fois la confi­gu­ra­tion de MainWP termi­née, vous pour­rez ajou­ter les sites à gérer – mais avant d’ajou­ter un site, il est impé­ra­tif d’ins­tal­ler l’ex­ten­sion MainWP Child (sur le site à admi­nis­trer).

MainWP Child

MainWP Child

Fournit une connexion sécu­ri­sée entre votre tableau de bord MainWP et vos sites WordPress. MainWP…

MainWP

Installer et acti­ver, et hop, c’est terminé pour le site à admi­nis­trer, on retourne à la console d’ad­mi­nis­tra­tion MainWP pour…

Ajouter un site

Installer un site
Installer un site

Si tout se passe bien (et en géné­ral tout se passe bien) vous aurez à rensei­gner les champs de la section Sites, et à cliquer en bas de page sur Ajouter un nouveau site. Et c’est tout.

Enfin, presque. Si vous avez sous­crit à l’op­tion gratuite Advanced Uptime Monitor, il reste à…

Demander le monitoring

Dans le menu laté­ral gauche de l’ex­ten­sion, allez à Extensions MainWP, puis cliquez sur Advanced Uptime Monitor. Dans la section Monitors, cliquez sur Add New Monitor :

Advanced Update Monitor - ajouter un site
Advanced Update Monitor – ajou­ter un site

MainWP vous propose même les sites que vous pouvez ajou­ter et remplit auto­ma­ti­que­ment le formu­laire en fonc­tion de votre sélec­tion. Difficile de faire plus user friendly.

Dès qu’un site est inac­ces­sible, vous rece­vez une alerte par email :

Alerte Uptime Monitor (down)
Alerte Uptime Monitor (down)

Et une autre dès que le site est à nouveau acces­sible :

Alerte Uptime Monitor (up)
Alerte Uptime Monitor (up)

Voila, votre site est admi­nis­tré via MainWP. Nous allons juste­ment nous inté­res­ser à…

La gestion d’un site avec MainWP

Pour tout ce qui concerne les mises à jour ou la dispo­ni­bi­lité, vous n’au­rez pas à aller bien loin : tout est dans le tableau de bord. Un simple clic, et ce n’est pas une exten­sion, un thème ou une traduc­tion que vous mettrez à jour, mais l’en­semble des mises à jours de tous vos sites.

Mais MainWP va plus loin dans la gestion des sites que vous lui confiez : vous pouvez gérer les articles, les pages, les Custom Post Types (avec un module payant), mais aussi acti­ver, désac­ti­ver et suppri­mer les exten­sions et les thèmes.

Gestion d'un site enfant
Gestion d’un site enfant

Les onglets sont tous ouverts par défaut, mais vous pouvez les ouvrir ou les fermer au gré de vos besoins.

MainWP vous propose même de sécu­ri­ser votre site en appli­quant quelques règles simples :

Détection des problèmes de sécurité
Détection des problèmes de sécu­rité

Soit vous cliquez sur Fixer tout pour sécu­ri­ser votre site, soit vous êtes curieux (ou inquiet) et vous cliquez sur Problèmes de sécu­rité, une nouvelle page s’af­fiche qui détaille les diffé­rents problèmes et vous permet de les fixer tous en une fois ou un à un.

Résolution des problèmes de sécurité
Résolution des problèmes de sécu­rité

Voila, nous avons passé en revue les fonc­tion­na­li­tés essen­tielles de MainWP, mais on est loin d’avoir fait le tour de cette exten­sion qui moyen­nant l’ins­tal­la­tion d’un site WordPress réservé à la gestion de tous vos autres sites, vous fera gagner un temps précieux.

Mise à jour vers MainWP 4

Depuis la rédac­tion de cet article, MainWP est passé en version 4. Ce qui signi­fie qu’à plus ou moins long terme, vous serez amené à mettre à jour l’ex­ten­sion (la version 3 ne sera pas main­te­nue).

Mise à jour du module principal

La mise à jour s’ef­fec­tue pour MainWP comme pour toutes les autres exten­sions WordPress, via le tableau de bord. Il n’y a pas d’ac­tion spéciale à mener.

Mise à jour des modules additionnels

Il va falloir désac­ti­ver et suppri­mer l’en­semble des modules complé­men­taires, avant de les réins­tal­ler via MainWP (Bulk Install and Activate page).

Pas besoin d’en­trer les clés d’API comme précé­dem­ment, juste votre iden­ti­fiant MainWP et le mot de passe asso­cié, l’ins­tal­la­tion et la mise à jour se feront auto­ma­ti­que­ment pour l’en­semble des modules addi­tion­nels pour lesquels vous avez une licence active.

Mon expérience personnelle

Lorsque j’ai écrit cet article, je gérais 4 sites avec MainWP, et déjà, je n’y voyais que des avan­tages. Gain de temps, console centra­li­sée, moni­to­ring faci­lité… près de 3 mois plus tard et trois fois plus de sites à gérer, j’étais réel­le­ment conquis. Je n’y passe pas plus de temps, mes sites sont toujours à jour, et en cas de pépin, je suis averti immé­dia­te­ment.

De plus, ayant eu un (petit) problème tech­nique avec l’ex­ten­sion Uptime Monitor, j’ai fait appel au support tech­nique qui m’a répondu rapi­de­ment, et a cher­ché une solu­tion au problème avec moi. Moins de 30 minutes plus tard, tout était rentré dans l’ordre.

En conclusion

Vous l’au­rez compris, MainWP est une solu­tion perfor­mante et peu coûteuse, voire gratuite si vos besoins sont couverts par l’ex­ten­sion et ses modules gratuits.

Mais l’agence web y trou­vera aussi son compte pour gérer à peu de frais les sites de ses clients et pour indus­tria­li­ser certaines tâches récur­rentes : les pages de mentions légales, gérer la sécu­rité, la sauve­garde ou l’op­ti­mi­sa­tion des sites de ses clients…

Et vous, quelle solu­tion avez-vous adop­tée pour gérer vos sites WordPress ? Allez-vous tenter l’ex­pé­rience MainWP ?

Certains liens de cet article sont des liens affi­liés, c’est à dire que si vous ache­tez une exten­sion ou un abon­ne­ment en les suivant, je touche­rai éven­tuel­le­ment une petite commis­sion, mais vous, vous ne paye­rez pas un centime de plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la
newsletter

Pour être informé à chaque fois que je publie un nouvel article.

Merci !

Quelque chose c'est mal passé…

Retour haut de page

Rapport de faute d’orthographe

Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :