• Paru le 7 septembre 2016

Jetpack by WordPress – mise à jour et simplification

417 mots - 2mn

Jetpack by WordPress – mise à jour et simplification

1024 683 Tout sur WordPress

On assiste souvent au phéno­mène inverse – en prenant de la bouteille les exten­sions deve­nant des usines à gaz ingé­rables pour le blogueur lambda. Jetpack met à jour son inter­face, et la rend « user‐friendly ».

Au‐delà des inévi­tables correc­tions de bugs, la dernière version de Jetpack consti­tue une révo­lu­tion à part entière.

Je vous ai présenté cette exten­sion dans l’article Jetpack – le couteau suisse pour WordPress, aujourd’hui avec la toute dernière version, la gestion de Jetpack se trouve simpli­fiée.

Peu après la mise à jour (il y a quelques jours), j’ai voulu modi­fier un para­mètre dans les réglages, et j’ai décou­vert la nouvelle inter­face. Dire que j’ai été surpris, c’est peu dire !

Jugez plutôt – vous pouvez retrou­ver des copies d’écran de l’ancienne inter­face dans l’article précité.

Jetpack - nouvelle page d'accueil

Jetpack – nouvelle page d’accueil

Première infor­ma­tion – les stats (de mon inter­face de test ? ci‐dessus). C’est bien la première donnée que nous voulons tous connaître, soyons honnêtes.

Statistiques de fréquen­ta­tion, d’attaques bloquées par Jetpack, et de spams arrê­tés par Akismet. Et, bien inté­grée, de la pub. Énormément de pub, vu que certains modules sont payants, et qu’il existe une version payante de l’extension, à usage profes­sion­nel.

Mais la gestion des modules a été simpli­fiée elle aussi (vous y accé­dez via Jetpack > Réglages). Tout se gère via un simple bouton radio, et les modules ont été regrou­pés dans des onglets théma­tiques :

Jetpack - Gestion des modules

Jetpack – Gestion des modules

Autant dire que plus simple, c’est diffi­cile. La traduc­tion en fran­çais est loin d’être parfaite, on peut même dire que c’est le point faible de Jetpack (et de beau­coup d’autres exten­sions). Mais ce n’est pas non plus bloquant.

Mise à jour : suite à la paru­tion de l’article, l’un des déve­lop­peurs a réagi :

Vous pour­rez conti­nuer à utili­ser Jetpack et à profi­ter de tous ses avan­tages : sécu­rité accrue, mosaïques d’images, carrou­sel, CDN, publi­ca­tion sur les réseaux sociaux… et si l’interface de type usine à gaz vous effrayait un tant soit peu ou vous rebu­tait, dites‐vous que c’est du passé ! Et si vous n’aviez pas encore installé cette exten­sion, c’est le moment de le faire ?

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez sélec­tion­ner le texte en ques­tion et appuyer sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires
  • oppia 2 octobre 2016 à 13 h 02 min

    J’ai installé l’extension mais on m’a demandé de m’inscrire et je ne l’ai pas fait par manque de confiance. Je me demande si il y a un réel inté­rêt à s’inscrire sur JetPack sachant que j’utilise déjà Google Analytics pour voir mes statis­tiques ?

    • Pascal 2 octobre 2016 à 13 h 39 min

      Jetpack, ce n’est pas que les statis­tiques – effec­ti­ve­ment Analytics est bien plus poussé ! Mais si tu as confiance en Google pour tes stats, tu peux tout autant avoir confiance en Automattic (la société éditrice de WordPress et de Jetpack, mais aussi d’Akismet – qui est main­te­nant inté­gré à Jetpack).

      Cette exten­sion a été conçue à l’origine pour la plate­forme de blogs wordpress.com, et ils ne vont pas dévoi­ler leurs secrets de sécu­rité par exemple ! Jetpack te protège en effet des attaques en force brute, véri­fie si ton site est acces­sible, permet une authen­ti­fi­ca­tion unique… et Jetpack c’est aussi la possi­bi­lité d’intégrer du contenu depuis Youtube ou Vimeo sans ajou­ter de lignes de code, la mosaïque d’images dont je parle dans Des exten­sions gratuites pour créer une gale­rie photo attrayante et bien d’autres services, dont certains tournent sur les serveurs d’Automattic et déchargent donc ton héber­ge­ment de tâches qui demandent beau­coup de ressources.

      Des socié­tés telles que Microsoft, le New York Post, Facebook, CBS Local, CNN ont confiance dans ces tech­no­lo­gies et paient le prix fort pour être héber­gées par Automattic : de 5 à 25 000 $ par mois (voire plus). La face cachée de notre moteur de blog préféré – et c’est aussi grâce à ces services payants que le moteur de blog reste, quant à lui, gratuit.

Laisser une réponse

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

    Partager…

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :