• Paru le 30 mai 2016 - mis à jour le 30 novembre 2017

Photex – le thème WordPress pour mettre en valeur vos photos

38 mots - 1mn

Photex – le thème WordPress pour mettre en valeur vos photos

1024 680 Tout sur WordPress

Dans les thèmes WordPress orien­tés « photo­gra­phie », Photex tire son épingle du jeu en mettant vos images en valeur comme aucun autre. Page d’accueil, gale­ries, projets, blog, boutique… partout, la photo est à l’honneur comme nulle part ailleurs. Revue complète d’un thème haut en couleurs.

Pour le photo­graphe dési­reux de présen­ter son œuvre, Photex faisait partie des thèmes que l’on ne pouvait écar­ter. J’ai d’ailleurs long­temps renou­velé mon abon­ne­ment à Themes Kingdom, rien que pour ce thème que j’affectionnais parti­cu­liè­re­ment. [NDLR (janvier 2017) : Photex n’est plus proposé ni sur Themes Kingdom ni sur la plate­forme Themeforest.]

Si vous l’avez, en stock, quelque part, et qu’il soit encore compa­tible avec la toute dernière version de WordPress, pour­quoi ne pas le tenter ? Même si, évidem­ment, son aban­don ne le classe plus dans les choix raison­nables : WordPress étant en perpé­tuelle évolu­tion, il y aura tôt ou tard des incom­pa­ti­bi­li­tés, à moins que vous n’en assu­riez person­nel­le­ment la main­te­nance et l’évolution.

Présentation rapide

La page d’accueil

Le point fort de Photex, c’est tout d’abord sa page d’accueil « masonry ». Vos photo­gra­phies sont expo­sées sur toute la page, elles sont la star incon­tes­tée. Par défaut, elles sont en noir et blanc, et la couleur se révèle quand on passe la souris sur la photo.

Ci‐dessous vous avez la même gale­rie, avec et sans le filtre noir et blanc. Chacun choi­sira en fonc­tion de son propre style, et de ses préfé­rences person­nelles.

Galerie avec filtre noir et blanc

Galerie sans filtre noir et blanc

Au survol de chaque photo, vous aurez deux petits carrés, le premier avec une flèche, le second avec une loupe.

Photo au survol

La flèche vous redi­ri­gera vers la gale­rie, la loupe ouvrira un « slider » pour voir la photo en grand, et vous pour­rez navi­guer pour affi­cher chaque photo de la page.

Slider

Autre possi­bi­lité pour la page d’accueil – et pour les gale­ries aussi – la grille avec infos, toujours en noir et blanc (ou en couleur, selon vos réglages) :

Modèle en grille, avec infos

Avec cette présentation,on gagne la possi­bi­lité d’aimer une photo, mais on perd le slider que l’on avait avec la grille simple. On ne peut déci­dé­ment pas tout avoir.

Menu, filtres et autres accès rapides

Le menu s’ouvre sur la gauche, et inclut la descrip­tion atta­chée à chaque caté­go­rie. Bon point pour la compré­hen­sion par le visi­teur, et pour le réfé­ren­ce­ment par les moteurs de recherche.

Le menu et le formu­laire de contact sont acces­sibles via une icone dans les coins hauts, respec­ti­ve­ment à gauche et à droite.

Si vous acti­vez une boutique en ligne, l’icone du panier vien­dra se rajou­ter tout à droite, en haut de votre écran, à côté de l’icone de contact.

Filtres – fermés, et au survol

Et en bas de page, vous avez un module de filtrage, pour n’afficher qu’une caté­go­rie dans les gale­ries. Un peu à la manière dont sont filtrés les port­fo­lios.

Pas besoin d’explication, le fonc­tion­ne­ment est intui­tif. Le module d’affiche tant sur un écran d’ordinateur que sur un écran de télé­phone, où il reste en perma­nence visible (de même que les autres éléments tels que le menu, le formu­laire de contact ou le panier).

Les galeries

Vous pouvez créer d’autres pages simi­laires à la page d’accueil, pour présen­ter vos photo­gra­phies par thèmes, vous pouvez égale­ment créer des gale­ries « plein écran » où vous ferez défi­ler toutes les images de la gale­rie.

Galerie plein écran

Ceci, pour les gale­ries affi­chant les articles au format « gale­rie ».

Et pour les articles au format gale­rie, vous n’êtes pas limi­tés à un modèle unique : vous avez le choix entre une présen­ta­tion en colonnes et en pleine largeur. Ci‐dessous la même photo, présen­tée en colonnes puis en pleine largeur.

Modèle de gale­rie en colonnes

Modèle de gale­rie pleine largeur

Le blog

Vous n’en voyez peut‐être pas l’utilité. Mais surtout dans le domaine du photo­blog­ging, le blog est essen­tiel. Il permet de présen­ter des photo­gra­phies de manière un peu plus complète que dans une gale­rie, de faire le lien éven­tuel­le­ment avec.

À nouveau, vous n’avez pas un mais trois modèles diffé­rent pour présen­ter vos articles. Sans barre laté­rale, avec barre laté­rale à droite, avec barre laté­rale à gauche. Ci‐dessous les captures d’écrans de ces trois mises en page.

Article sans barre laté­rale

Article avec barre laté­rale à droite

 

article avec barre laté­rale à gauche

Vous remar­que­rez que vos photos, même en plan verti­cal, ne sont jamais tron­quées. C’est un point essen­tiel pour présen­ter ses photos, et trop souvent oublié des thèmes pour­tant dédiés à cet univers.

On regret­tera éven­tuel­le­ment que le texte s’étale dans toute la largeur de la page, quand il n’y a pas de barre laté­rale. Facile à corri­ger, via les CSS, en n’oubliant pas de mettre cette règle pour les médias larges (plus de 1000px par exemple).

Convaincus ? Il ne vous reste plus qu’à ache­ter le thème, à l’installer et à l’activer. Vous trou­ve­rez les liens vers les démos offi­cielles et les pages d’infos et d’achat en bas de cet article.

Installation et mise en œuvre du thème

Un autre avan­tage de Photex, c’est la simpli­cité avec laquelle on le met en place sur un blog – tout au moins un nouveau blog. Il suffit de l’installer, en télé­char­geant l’archive ou via FTP, de l’activer, et l’on est (presque) prêts.

Il faudra bien sûr effec­tuer quelques réglages, il y aura forcé­ment quelques ajus­te­ments, mais en moins de 5 minutes, votre site est opéra­tion­nel.

Lors de l’installation, Photex vous propose d’installer 4 exten­sions avec lesquelles il travaille en parfaite harmo­nie : TK Social Share, TK Shortcodes, TK Advertising Widget et WooCommerce.

Je vous conseille d’installer les 2 premières, si vous ne voulez pas insé­rer de publi­cité le troi­sième n’a pas d’intérêt, et si vous ne voulez rien vendre, lais­sez WooCommerce de côté, vous serez toujours à même de l’installer ulté­rieu­re­ment.

Interface de person­na­li­sa­tion

Une fois ces réglages de base effec­tués, vous pouvez vous rendre dans l’outil de person­na­li­sa­tion inté­gré à WordPress pour chan­ger la couleur géné­rale du thème.

Vous avez sans doute remar­qué que sur certaines captures d’écran, les icones sont en orange, sur d’autres, en vert. Avant et après modi­fi­ca­tion de la couleur du thème, tout simple­ment.

Pas grand‐chose d’autre à faire via l’outil de person­na­li­sa­tion, si ce n’est que l’on peut aussi gérer menus et widgets. Avec autant, voire plus de faci­lité (quant à l’accès) que depuis le tableau de bord. Tout le reste, c’est dans…

Le panneau de configuration Photex

Bien conçu, des options mais sans plus, le panneau d’administration est un modèle de clarté et de simpli­cité.

Le premier onglet est aussi le plus utile, il permet de gérer les éléments essen­tiels du design (logo, favi­con, aligne­ment, posi­tion des barres laté­rales…) et le code de suivi Google Analytics.

Panneau d’administration du thème

Le deuxième onglet est consa­cré à la gestion des pages de gale­ries, peu d’options, unique­ment l’essentiel : le nombre de gale­ries à affi­cher, et la désac­ti­va­tion option­nelle du filtre noir et blanc. Rien de plus.

Administration de la gale­rie

Les autres onglets (social, side­bar, contact…) sont aussi clairs, il n’y a qu’à rensei­gner chaque entrée, l’une après l’autre. Fastidieux, certes, mais indis­pen­sable – et quel que soit le thème, on a toujours à en passer par là !

Les points négatifs

Comme tout thème, Photex n’est pas parfait.

L’un des premiers points qui me chagrinent, c’est l’absence de mots clés pour les gale­ries. Pas spécia­le­ment pour affi­cher une pléiade de petits rectangles colo­rés, mais pour les utili­ser pour le réfé­ren­ce­ment. Il faudra passer par une exten­sion telle que Yoast SEO, et bien rensei­gner les mots clés, pour le coup.

Il n’y a pas de lecture auto­ma­tique des données EXIF, ce qui est regret­table pour un thème réso­lu­ment orienté photo. Une solu­tion peut être mise en place rapi­de­ment, mais elle aurait gagné à être inté­grée au thème.

Autant les gale­ries sont à l’honneur, autant les articles sont listés de manière très basique, aucun effort n’a été fait pour la mise en page des archives. Passer par une exten­sion telle que Visual Composer peut être une solu­tion (voir l’article Ajoutez une rubrique photo­blog à votre site exis­tant avec Visual Composer à ce propos) pour une mise en page plus agréable – mais il faut inté­grer le surcoût à l’achat, ou opter pour une exten­sion de mise en forme gratuite.

Autre regret, la mise en page des articles quand il n’y a pas de barre laté­rale, même si je vous ai donné une astuce pour pallier à ce (petit) problème.

Il n’y a pas non plus d’interaction prévue entre gale­ries et articles, il vous faudra gérer au cas par cas.

Et, pour finir, la gestion de la typo­gra­phie est vrai­ment indigne d’un thème de cette qualité. Il n’y a pas la moindre option de person­na­li­sa­tion, il faudra mettre les mains dans le cambouis ! Pas le top quand on s’occupe de photo…

Conclusion

Les quelques points néga­tifs évoqués à l’instant ne peuvent faire oublier les quali­tés intrin­sèques de ce thème. C’est l’un des (trop) rares thèmes dédiés à l’univers de la photo­gra­phie à vrai­ment mettre en valeur, juste­ment, vos photo­gra­phies.

De nombreuses options de mise en page, des gale­ries magni­fiques, un blog signe de ce nom, une présen­ta­tion soignée… il manque vrai­ment peu pour en faire le thème de l’année pour les photo­graphes.

Un thème inté­res­sant, Photex sera plus un choix « coup de cœur » qu’un choix de raison. Ses défauts en feront fuir plus d’un. Ses quali­tés en atti­re­ront égale­ment plus d’un.

Alors, avant de vous déci­der, posez‐vous les bonnes ques­tions, quant à ses quali­tés, quant à ses défauts. Parcourez les démos, et pour­quoi pas faites une deuxième lecture de cet article. Et ensuite… c’est à vous !

Je vous conseille égale­ment de faire un tour sur le site de Themes Kingdom, si Photex n’y est hélas plus proposé, via un abon­ne­ment à 89 $, vous pouvez accé­der à au moins dix thèmes récents de qualité, pendant un an.

Les liens de cet article sont des liens affi­liés, c’est à dire que si vous ache­tez un thème en les suivant, je touche­rai éven­tuel­le­ment une petite commis­sion, mais vous, vous ne paye­rez pas un centime de plus.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez sélec­tion­ner le texte en ques­tion et appuyer sur Ctrl + Entrée.

Laisser une réponse

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.

    Partager…

    Rapport de faute d’orthographe

    Le texte suivant sera envoyé à nos rédacteurs :